A.G. 23 février 2013


La 38ème Assemblée Générale de l’Union Nationale des Combattants - Section de BITCHE et environs a eu lieu le Samedi 23 février à 15h en l’espace René CASSIN à BITCHE.

***************************
Compte-rendu

                     Non à la commémoration du 19 mars

Malgré une météo défavorable, plus de 80 membres se sont retrouvés pour la 38ème assemblée générale de la section en l’espace René Cassin à Bitche sous la présidence d’Alphonse BOTZONG. Après la minute de silence en mémoire des membres décédés, le président a évoqué la réaction de l’A.S.A.F., association de soutien à l’armée, suite à la récente visite présidentielle en Algérie, réaction approuvée par l’UNC.

            Dans son rapport d’activités, le secrétaire Fernand KINDER évoqua quelques points forts comme la 6ème journée de la mémoire mosellane à Sarrebourg, l’inauguration de 2 stèles commémoratives à Bitche, la journée AFN du 5 décembre avec la présence des sections voisines de Meisenthal et Rolbing rehaussée par le Chœur des combattants du pays du verre et cristal, la messe solennelle pour les militaires du G.T.I.A .morts en Afghanistan….

            Le bilan financier, présenté par Paul SCHWARTZ et les réviseurs de caisse Alfred BIACHE et Robert OBRINGER confirme la saine gestion de la section, l’assemblée approuve le relèvement de la cotisation 2014 à 22€ avec abonnement à la Voix du combattant (10€ pour les veuves). Lors du renouvellement du tiers sortant, Alex FINK, Fernand KINDER, Joseph BECK, Pascal HALLER, Bernard SCHOESER sont réélus ; Jacques BRASSEUR, correspondant défense de Bitche, entre au comité en remplacement de Gérard WURTZ.

            Le président rappela aussi l’opposition de l’UNC à la commémoration du 19 mars, date des accords d’Evian, qui ne furent jamais respectés par le F.L.N. et qui furent suivis du massacre de plus de 80 000 harkis et de 3 000 européens, plus de 500 morts parmi les appelés du contingent et l’exode de plus d’un million de pieds-noirs qui devaient choisir entre «  la valise et le cercueil » : un faux armistice, un espoir sans lendemain, un déni d’honneur et de mémoire envers toutes ces victimes.

            Parmi les revendications de l’UNC  figure notamment l’attribution de la carte du combattant pour les appelés en Algérie entre le 2 juillet 1962 et le 2 juillet 1964.

            L’action sociale de l’ONAC fut présentée par Bernard SCHOESER, membre de la commission départementale, qui évoqua surtout les mesures en faveur des veuves d’anciens combattants membres de la section, disposant de moins de 900 € par mois.

Le président lança aussi un appel aux plus jeunes générations (Soldats de France , OPEX, anciens militaires) pour pérenniser le devoir de mémoire et maintenir les effectifs de la section qui comptait 189 membres au 31 décembre 2012. Il rappela aussi que toutes les cérémonies patriotiques ainsi que les dernières nouvelles de l’UNC peuvent être consultées sur le site internet de la section géré par Mme Sonja KLEIN (près de 6000 visiteurs à ce jour).

Une visite du casernement du Simserhof suivie d’un déjeuner sera organisée en automne.

            Pour clôturer l’assemblée, le président remit un diplôme à Gilbert LANG (Hottviller), Robert LANG (Schorbach),  Jean-Marie LETZELTER (Bitche), Gilbert REBMANN (Volmunster), Fernand SCHMITT (Volmunster) et André WURTZ (Bitche) pour leur fidélité de 30 ans à la section.  Denis CLOSS, qui quitte le comité après 38 ans comme assesseur, se vit remettre un diplôme d’honneur pour son investissement.

            Le « pot «  de l’amitié qui suivit, permit aux « anciens » d’évoquer, plus de 50 ans après, bien des souvenirs.

ag-23-fevrier-2013-012.jpg

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×